1. Garrel says:

    Collaborateur de presse, écrivain, un combat que je mène depuis plus de 20 ans et que je ne peux donc qu’approuver et donc aussi y participer.

    Dominique Garrel (La Marseillaise)
    18 Chemin de la Pompe -Auzon – 30500 Allègre-les-Fumades
    09 71 29 62 61 – 04 66 54 00 82
    dc.garrel@wanadoo.fr

    J’ai appris qu’un homme a le droit de regarder un autre d’en haut seulement lorsqu’il va l’aider à se mettre debout.

  2. Guion-Firmin says:

    La propagation de la culture, le statut d’auteur, la démocratie culturelle font partie des enjeux que recouvre ce manifeste des savoirs Com1.
    Ce document me semble être un terreau à partir duquel on pourrait refonder l’intervention publique de la culture.

  3. Tripier says:

    Très bonne initiative! nous sommes en plein tournant, comme vous l’écrivez « Les biens communs informationnels représentent un nouveau paradigme. » Le changement est important il faut expliquer, accompagner…

  4. Marin Dacos says:

    Pas d’hésitation. Il faut inventer ensemble le monde de demain. En commençant par partager. En continuant par faire circuler. En poursuivant par inventer les modèles juridiques, économiques et techniques qui enrichiront notre société de cette nouvelle démocratie du savoir dont parle Michel Serres et que nous appelons de nos voeux. Après l’écriture, après l’imprimerie, voici le Web. Quelle époque!

  5. Pierre Ménard / Philippe Diaz says:

    Je ne souhaite pas participer au collectif par manque de temps mais je soutiens sans réserve votre manifeste, en tant qu’auteur, en tant que bibliothécaire, en tant qu’amateur aussi. Je tiens à vous encourager ici pour les actions que vous mettrez en place dans les jours prochains que je suivrais sur Internet et féliciter Silvère Mercier et Lionel Maurel qui ont fait récemment, au nom du collectif, une très enrichissante présentation sur les biens communs de la connaissance, devant la Mission Lescure.

  6. Aude Mugnier says:

    Des épaules des géants on voit plus loin.
    Je soutiens sans réserves votre manifeste en tant que professionnelle de l’information et de la diffusion de la culture. Je n’ai malheureusement pas le temps de m’impliquer dans le collectif des Savoir Com1 mais espère que sa voix portera loin.

    • Esha says:

      I’m kind of puzzled by the reweivs and comments here. Reading Clives book I was deeply impressed by the depths and the knowledge. I never found a book before that could match this quality (even if I have to admit that I didn’t read the first edition). But without doubt, this is THE book about burgundy, and I think its not fair to hide this fact in the last paragraph of the review, buried after a lot complaints. Still, thank you very much for your site, Bill, which is also amazing!

  7. Asthon says:

    bonjour Docteur,Intuitivement, j’aurais envie de vous suivre. Harmonie.pro selmbe eatre une adresse internet bien trouve9e pour une socie9te9 qui s’appelle Harmonie. Mais c’est amha typiquement une mauvaise ide9e. Le taux de notorie9te9 du dot pro aupre8s du grand public est absolument nul. Le quidam qui aura remarque9 l’adresse sur la jolie camionnette recherchera lorsqu’il rentrera chez lui dans son moteur pre9fe9re9 : harmoniepro, harmoniepro.com, harmoniepro.fr, harmonie.pro.com, etc. Personne ne souviendra du harmonie.pro, c’est donc un mauvais choix d’URL pour toute socie9te9 ayant des objectifs un tout petit peu ambitieux sur le web.Quand e0 la phrase Les extensions gTLD de seconde ge9ne9ration (.INFO, .AERO, .MUSEUM, .TEL, .JOBS, .PRO …) et autres extensions utilise9es en secondary meaning ne sont qu’autant d’exemples et d’opportunite9s e0 saisir pour la communication de son entreprise , elle a certainement dfb vous e9chapper. La communaute9 de passionne9s et de professionnels des noms de domaine e0 laquelle vous dira d’une seule voix exactement le contraire

  8. android wifi hack says:

    Hi there, just became alert to your blog through Google, and found that it is really informative.
    I’m gonna watch out for brussels. I will appreciate if you continue this in future.
    Numerous people will be benefited from your writing.
    Cheers!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>