@Marklor critique dans ce billet le concept « d’économie du partage » et montre qu’il peut conduire à des dérives graves. Loin de toujours favoriser l’émergence de biens communs, la remise en cause de la propriété est susceptible de conduire à des formes d’aliénation et le risque existe même dans des secteurs comme le logiciel libre ou le crowdfunding. Une lecture stimulante pour rester vigilant. http://blog.marklor.org/post/2013/06/14/Ras-le-bol-du-collaboratif