Suivez la veille du collectif SavoirsCom1

juillet 18, 2013 dans Non classé

birdie-foscarini-lampe-design-orange-1 (1)Parce qu’un jour sans veille est un jour sans lendemain, nous vous proposons de suivre notre fil de veille commentée !

Il est alimenté par les membres de notre collectif. Nous allons privilégier une veille commentée et sélective.

Les thématiques de veille sont celles de notre Manifeste

Pour suivre cette veille rien de plus simple, vous avez le choix ! Attention si vous êtes abonnés par mail ou par fil rss aux mises à jour du site SavoirsCom1, vous devez vous inscrire à nouveau pour suivre la veille, il s’agit de deux canaux distincts.

SavoirsCom1 participe au MashUp Film Festival, les 15 et 16 juin 2013 !

juin 14, 2013 dans Annonce, Non classé

Affiche du Mashup Film Festival

Les 15 et 16 juin, la 3e édition du MashUp Film Festival est dédiée plus que jamais à la web-vidéo créative, participative et collaborative. Rencontres, ateliers pratiques, installations interactives, concerts Vjing, projections… Le public est invité à prendre la mesure d’un champ de la production audiovisuelle qui revendique l’invention et la liberté de créer pour tous ! 
La circulation des images sur les réseaux, leur partage massif sur les  plateformes d’échange et leur réappropriation par les internautes grâce  aux logiciels libres constituent les nouvelles pratiques et processus  collectifs de création vidéo. Œuvres inédites : remix, remontages,  détournements, mashup sont souvent autoproduits et auto-diffusés. Les  créateurs, qu’ils soient geeks ou néophytes, s’affranchissent désormais  des cadres traditionnels, institutionnels, juridiques ou économiques.  Loin d’être un épiphénomène, le mashup montre le profond bouleversement  de nos valeurs culturelles, de notre sens de l’esthétique et de nos  modes de pensée.
Cette année, le MashUp Film Festival initie donc de nouvelles  propositions afin de privilégier la présence et la parole d’artistes,  pionniers du Web 2.0. De même, le festival invite le public à participer  activement par l’expérience cognitive, sensorielle et réelle de ces  pratiques innovantes.
Le collectif SavoirsCom1 vous invite à venir à ce festival dont les idées sont en accord avec le manifeste de SavoirsCom1.
Le collectif SavoirsCom1 participe à ce festival, en effet deux membres interviendrons dans les deux conférences-manifeste Demain L’art sera libre et généreux :
Entre galère financière et formatage par le Marché, l’avenir de la création n’est pas forcément rose. Des raisons d’être optimiste ? Ecoutons les artistes eux-mêmes ! Première partie de notre conférence, conçue aussi comme un manifeste.
Grégoire Pauly parlera en début de conférence des sagas mp3.
Partage, coopération, intelligence collective : ce qui s’invente aujourd’hui peut changer le monde ! Deuxième partie de notre conférence manifeste.
Lionel Maurel parlera  des conditions juridiques du mashup et de la possibilité de créer une exception au droit d’auteur en faveur des usages transformatifs.
Le festival se poursuit le dimanche 16 juin par un Salon des Arts partagés, avec des ateliers permettant de découvrir et de s’initier à ces différentes pratiques transformatives : utilisation de logiciels libres de montage, bornes de téléchargement de contenus libres et une présentation du projet Public Domain Remix, qui rejoint certaines des causes défendues par le collectif.

La notion d’Ecommony, par Friederike Habermann

juin 12, 2013 dans Non classé

ScreenShot003Le numéro 39 de la Revue Ecorev est consacré aux Communs. Nous publions ci-dessous l’un des articles de ce passionnant numéro en version numérique avec l’aimable autorisation de la rédaction de cette revue. L’article est en CC-BY-ND. Il nous a semblé important de vous le faire connaître en particulier pour la définition de la notion d’Ecommony.

ScreenShot002

Voici l’introduction, vous pouvez lire l’article en pdf en suivant ce lien : EcoRev’39-HABERMANN

Nous vous recommandons chaudement la lecture de l’ensemble du numéro 39 d’EcoRev’, en attendant l’archivage complet, certains articles sont déjà en accès libre.

Open Food Facts, le wikipédia des aliments

avril 26, 2013 dans Non classé

CaptureOpen Food Facts est un projet collaboratif répertoriant les produits alimentaires du monde entier afin de créer une base de données libre et ouverte. Nous saluons cette initiative dont Stéphane Gigandet l’instigateur a trouvé intéressant de la faire coïncider avec la date de la Food Revolution Day le 17 mai. Open Food Facts a été créé le 19 mai 2012 et nous allons bientôt  souffler sa première bougie.

Ce projet s’insère totalement dans notre manifeste touchant aux conditions d’appropriabilité de l’information. C’est contre ces enclosures qu’il nous faut nous élever, en ayant à l’esprit que les enclosures peuvent aussi bien être le fait du monde marchand que du monde non marchand.
Le point 5 du manifeste de SavoirsCom1 est clair à ce sujet :

5. L’ouverture des données publiques dans des conditions qui évitent les enclosures doit favoriser des cercles vertueux. Quand il s’agit de favoriser le développement de nouveaux modèles d’affaires, cela doit se faire dans des conditions de “partage à l’identique” où ce qui est créé et vendu de manière exclusive ne doit pas être la ressource mais les services qui lui sont associés.Le point 9 prècise notre position sur l’Open Data9. Placer les biens communs au cœur des modèles économiques de l’information. Le collectif promeut une approche complexe des écosystèmes informationnels…

Je vous suggère d’écouter l‘interview de Stéphane Gigandet accordée à Rebecca Armstrong dans l’émission Le Ton Libre le 7 mars dernier. A ce jour près de 8000 produits sont référencés et nous vous invitons à collaborer à ce superbe projet!

7782 products:

Français - 6415 produits
Español - 1022 productos
English - 121 products
Deutsch - 102 Produkte
Português - 47 produtos
Polski - 24 products
Nederlands - 14 products
Italiano - 13 prodotti
العربية - 9 المنتوجات
Chinois - 8 products
Tiếng Việt - 5 products
Русский - 2 продукты

Vous pouvez également vous rendre sur les pages Facebook en français, arabe, espagnol, portugais et anglais ou encore sur Twitter ou Google + afin d’obtenir plus de renseignements. Rien de difficile, vous avez toutes les informations sur leur site, vous pouvez télécharger une application  iPhone ou Android et le tour est joué. Même pas besoin de vous déplacer dans un premier temps. Faites le tour de vos placards, souvenez-vous où vous avez fait l’acquisition de votre paquet de nouilles, de votre boite de choucroute garnie et en 5 minutes vous êtes contributeur(trice).

Capture
Une boite de sachets de thé vert…

Qu’attendez-vous ? La prochaine insomnie ?

Un dernier mot pour vous parler de Food Revolution Day. Ces données, une fois récoltées peuvent être utiles à bien des égards, et Stéphane Gigandet s’en est aperçu à travers son site regroupant plusieurs milliers de blogueurs de la place du sucre, du diabète… dans les aliments. Un petit jeu créé avec les données d’Open Food Facts.

La Fondation Jamie Oliver  est à l’origine de Food Revolution Day, journée mondiale d’action pour promouvoir, éduquer et valoriser tous ceux qui se battent pour une alimentation plus saine et ainsi se reconnecter avec la nourriture.

Cette base de données collaborative peut servir à ce genre d’initiatives. Tout comme Wikipedia permet à des élèves, mais aussi à nous adultes, d’avancer et d’agir grâce à des connaissances supplémentaires, profitons de ce genre d’opportunité qui nous est offerte. En 2012 1000 manifestations dans 664 villes et 62 pays se sont déroulées.  Soyons innovants!

Prenons Date pour le 17 mai et avant, en avant les données…