Les cahiers du commun

août 20, 2014 dans Veille du collectif par SavoirsCom1

http://www.cultivateurdeprecedents.org/les-cahiers-du-commun

"Cette collection est née de l’échange entre Pascal Nicolas-Le Strat et moi-même à propos de notre intérêt commun pour les écrits, les traces, la transmission/diffusion des savoirs. Pascal a écrit et écrit différents textes autour de la notion de « commun ». Il porte une grande attention aux manières de rendre accessibles ses écrits. Ils sont disponibles à la fois en livres, sur son site Internet, bientôt en format « epub » et, donc, désormais sous la forme de brochures, une forme légère et souple, propice à des échanges en proximité avec le lecteur. Chaque format est l’occasion de collaborations et d’échanges mutuels sur la forme comme le fond. C’est ainsi qu’est venue l’envie de cette diffusion en brochure qui touche d’une autre manière les lecteurs/lectures. Les cahiers du commun proposent d’autres cheminements de pensée, d’écriture et de lecture."​

Une bibliothèque condamnée en Suisse pour la diffusion d’un article en revue interne

août 20, 2014 dans Veille du collectif par SavoirsCom1

http://ift.tt/YxxOIj

À l’heure même où Eblida et l’IFLA et la Bibliothèque nationale universitaire de Strasbourg organisaient une conférence sur le lobbying destiné à maintenir un accès à l’information à leurs utilisateurs, « comment fournir, en effet, aux usagers un accès équitable, rapide, économique et efficace à l’information et aux idées, indépendamment des supports qui les contiennent » ? Comment expliquer qu’il faille se déplacer pour faire des copies à ses chercheurs ou à des personnes handicapées, par exemple ? Imaginer que ceux-ci accepteraient de payer pour ce service de pay per view des éditeurs est illusoire. C’est l’institution à qui le débours serait demandé.

L’envers des data centers (3/3) : « Je rêve d’un fournisseur d’emails qui soit comme l’épicerie du coin »

août 18, 2014 dans Veille du collectif par SavoirsCom1

http://ift.tt/XarK8c

Personne ne crée une entreprise sur Internet pour qu’elle reste à l’échelle de son quartier. C’est ce qui fait perdre le lien entre elles et nous, et donc le sens de la responsabilité. Je rêve d’un fournisseur d’emails de quartier, d’un data center qui ressemblerait à l’épicerie du coin, à échelle humaine, où vous pourriez regarder ceux qui y travaillent dans les yeux. On observe cette tendance à la relocalisation et aux circuits courts dans l’alimentation, les vêtements, les vélos. Personne ne l’a encore fait pour Internet.

La part d’ombre du numérique

août 18, 2014 dans Veille du collectif par SavoirsCom1

http://ift.tt/1vTT3mo

Excellente série d’articles à ne pas rater! « Impacts sur la vie quotidienne des hangars de serveurs en Seine-Saint-Denis ; course au greenwashing chez les géants d’Internet ; nécessité de transparence sur les coulisses du numérique où se décide le sort des données personnelles : Mediapart explore une part d’ombre du monde moderne avec sa série en trois volets L’envers des data centers. »