http://www.laquadrature.net/fr/TAFTA

« Tous ces éléments laissent craindre que les négociateurs pourraient profiter de TAFTA pour tenter une nouvelle fois d’imposer des mesures répressives au nom de la protection des intérêts de l’industrie du divertissement, ou d’autres mesures attaquant nos libertés sur Internet. Dès maintenant et jusqu’à la fin des négociations, il est donc essentiel que les citoyens fassent entendre leur voix et se mobilisent pour éviter que ce nouvel accord commercial puisse porter atteinte à nos libertés fondamentales et à un Internet libre. »