http://www.a-brest.net/article14532.html

« En conclusion le décollage de Facebook en France a résulté d’un comportement un peu « moutonnier » (beaucoup se sont inscrits car l’entourage était déjà présent sur le réseau social), autre façon de dire qu’il fut le siège d’un puissant effet de réseau. Cependant les français sont mal à l’aise avec l’idée qu’une entreprise commerciale puisse utiliser leurs données personnelles à des fins publicitaires : cette politique dérange 84% des utilisateurs. Rares sont les personnes prêtes à payer pour disposer du service actuel, peut-être le seraient-elles plus pour un service « premium » où tout usage commercial serait banni ? »