http://bit.ly/18ht08h

« – jeunes, majoritairement des hommes (surtout dans les pays émergents et en développement) et salariés. Deux motivations sont avancées par les étudiants : la curiosité et le souhait d’acquérir des compétences susceptibles de les aider à évoluer professionnellement. De quoi relativiser l’impact des MOOCs en matière d’accès à l’éducation supérieure pour ceux qui en sont dépourvus. »