http://www.actualitte.com/acteurs-numeriques/sommes-nous-proprietaires-de-nos-idees-projet-bradbury-semaine-17-46928.htm

oui il faut le dire et le répéter! « Vous remarquerez d’ailleurs qu’une idée dramatique ne peut pas se déposer, se verrouiller par dépôt légal. Si l’on part du principe que toutes les histoires ont déjà été écrites, tout ce que nous faisons n’est qu’une réinterprétation. J’invite donc les auteurs qui pourraient lire mes nouvelles, si un ou sujet ou l’autre les inspire, à s’en emparer et à écrire — sinon de meilleures — d’autres histoires que moi. C’est comme cela que la culture se crée. Vous pensiez que votre idée allait vous rendre riche ? Pas de chance, quelqu’un l’a déjà eue avant vous. Mais que cela ne vous empêche pas de continuer : vous seul pouvez la raconter de cette manière qui vous est propre. »