http://ift.tt/1hMF3Ai

« La Quadrature du Net publie aujourd’hui la version française de sa réponse (en cours de traduction en anglais), et renouvelle ses critiques contre le questionnaire de la Commission. En effet, celui-ci est biaisé et étroit, n’envisage pas la question clé de la légalisation du partage non marchand entre individus, et ouvre la porte à de nombreuses aggravations du caractère répressif du droit d’auteur et de sa mise en œuvre. Cette réponse remet les sujets à plat et promeut une plateforme forte, simple et cohérente de réforme. La Quadrature du Net appelle un maximum de citoyens et d’organisations à s’en inspirer pour leur propre réponse, et a mis en ligne des pages d’aide et conseils à cet effet. »