http://ift.tt/1bAtw2x

oui! « L’ouverture qui caractérise leur naissance, ouverture sur les frontières de toute nature, géographiques, spirituelles ou intellectuelles, apporte des connaissances nouvelles au plus grand nombre. Mais l’ouverture est fragile. La connaissance est un pouvoir et le pouvoir séculier ne l’apprécie pas. Pour se protéger, il se recroqueville souvent sur lui-même, oubliant que la force est dans la coopération de tous. L’ouverture est un bien à préserver. Quand un ennemi se présente, il ne faut pas se cacher derrière des frontières de plus en plus hautes. Au contraire, il faut le regarder en face et l’affronter dans un esprit d’ouverture. »