http://ift.tt/1fY3Gc7

« En 1723, le parlement anglais adopte le Black Act, qui punit de pendaison le braconnage des cerfs dans les forêts royales et les parcs seigneuriaux. L’historien Philippe Minard publie et commente l’ouvrage, jusqu’ici inaccessible en français, de l’historien Edward P. Thompson, La Guerre des forêts. Luttes sociales dans l’Angleterre du XVIIIe siècle. Une étude historique qui ouvre des pistes pour repenser les biens communs aujourd’hui. »