http://ift.tt/LPdOtG

« Le groupe de hackers turc RedHack a lancé samedi une série d’actions de représailles numériques contre le projet de loi adopté jeudi dernier en Turquie, qui confie à l’administration de nouveaux pouvoirs de censure sur Internet, sans contrôle judiciaire. Selon Reporters Sans Frontières, le projet de loi confie à la Haute instance des télécommunications (TIB) le droit d’ordonner aux FAI de bloquer tout site diffusant des contenus qui portent atteinte à la vie privée, qui sont « discriminatoires ou insultants à l’égard de certains membres de la société », ou qui vont contre les objectifs de protection de l’enfance et de la famille. »