http://ift.tt/1b6sFMT

« Évidemment, personne dans la communauté Web n’est content de voir arriver les DRM. Mais l’alternative est précisément que tout se passe en secret et de façon propriétaire. L’idée est, à minima, d’essayer d’obtenir un moindre mal; l’espoir est, à maxima, de trouver une alternative par le biais de discussions ouvertes. Rien, rien, rien n’est secret… Par contre, le manque de vérification de la presse en ligne fait gentiment le boulot des amoureux du DRM en sapant le boulot de ceux qui essaient de trouver (peut-être à tort, mais sincèrement) une voie pragmatique. »