http://ift.tt/1eKBzL1

« On remarque également la présence de mesures techniques de protection autrement dit des DRM. Cela rentre en totale contradiction avec les recommandations de CAREL sur le livre numérique en bibliothèque publique. Rappelons au passage que COUPERIN a rejeté l’offre de Numilog à cause de la présence de DRM. »