http://ift.tt/OSy27X

« Qui peut donc faire réagir les parlementaires, pour qu’enfin quelqu’un au sommet réponde aux questions sur les activités illégales de l’Etat français envers ses citoyens ? Et si personne ne le peut : que cela signifie-t-il ? »