http://ift.tt/1kAudi9

« En cela, la décision du Conseil reflète bien le fait que dans notre pays, l’intérêt économique a complètement englouti l’intérêt général ou plutôt qu’il n’existe plus chez nos dirigeants d’intérêt autre que l’intérêt économiques. Et la France de ce point de vue fait vraiment pâle figure par rapport à ce que l’on peut voir à l’étranger. »