http://ift.tt/1e5Tke6

« Lorsqu’en novembre, Wikileaks a publié une version préparatoire du chapitre du TPP qui porte sur la propriété intellectuelle, son porte-parole Julian Assange a adressé la mise en garde suivante dans le Guardian « S’il entrait en vigueur, le code sur la propriété intellectuelle du TPP piétinerait les libertés individuelles et la liberté d’expression, tout en foulant au pied le travail intellectuel et crétaif de chacun. Que vous lisiez, écriviez, publiiez, pensiez, écoutiez, dansiez, chantiez ou inventiez, fassiez pousser de la nourriture ou la consommiez, que vous soyez malade aujourd’hui ou que vous puissiez l’être demain, vous êtes dans la ligne de mire du TPP. » »