http://ift.tt/1h0KC15

« A partir du 1er juin 2014, tout citoyen britannique pourra disposer des contenus culturels qu’il a achetés librement. Autrement dit, chacun pourra librement transférer des contenus achetés (CD, DVD, Musique, livre numérique) sur les supports de son choix pour un usage personnel (tablette, smartphone, ordinateur etc.). Avec cette décision, l’usage d’outils permettant par exemple de faire sauter les DRM sera de facto autorisé. Les formats propriétaires ne devraient plus avoir droit de cité aux Royaume-Uni. Seul le « prêt » d’une copie à des amis reste interdit. Le bureau de la propriété intellectuelle – Intellectual Property Office (IPO) a d’ailleurs publié un guide à l’intention du consommateur. L’Europe dans son ensemble suivra t’elle le chemin qui conduit tout droit à l’abandon des DRM ? «