http://ift.tt/1kKtYoT

« Le nouveau Premier ministre est d’ailleurs rappelé à ses précédentes prises de position : « Lorsque vous étiez candidat lors des primaires socialistes à l’élection présidentielle, vous avez pris des positions montrant votre volonté de rompre nettement avec la politique du gouvernement précédent, notamment à propos de la loi Hadopi que vous jugiez « répressive », « inefficace » et « disproportionnée ». La Quadrature du Net vous engage à agir dans cet esprit, à présent que vous avez la possibilité de peser de manière générale sur la politique de la France, en donnant la priorité à la défense des libertés et à l’affirmation des droits. » Le précédent de Jean-Marc Ayrault, qui s’était vivement opposé à Hadopi aux c ôtés d’Aurélie Filippetti lorsqu’ils étaient députés, n’est cependant pas de bon augure au regard de la politique finalement menée. »