http://ift.tt/1mL9Yzo

« Après plusieurs rappels à l’ordre des autorités locales, allant parfois jusqu’à des sanctions de plusieurs millions de dollars, les acteurs de la « sharing economy » aux Etats-Unis prennent acte et s’essayent à l’auto-régulation. Ainsi, dans le cadre de la Shared City Initiative, campagne visant à améliorer ses relations avec les gouvernements des grandes villes américaines, Airbnb a annoncé la mise en place d’une collecte de taxes fédérales imposées habituellement aux hôtels et prélevées directement auprès du consommateur. David Hantman, responsable des affaires publiques de la start-up de San Francisco, l’a annoncé officiellement sur le blog de l’entreprise. La mesure s’appliquera dès cet été, d’abord à San Francisco, puis New York et Portland devraien t suivre rapidement. »