http://ift.tt/1iwdzkA

« Une solution d’anonymisation doit être construite au cas par cas et adaptée aux usages prévus. Pour aider à évaluer une bonne solution d’anonymisation, le G29 propose trois critères : L’individualisation : est-il toujours possible d’isoler un individu ? La corrélation : est-il possible de relier entre eux des ensembles de données distincts concernant un même individu ? L’inférence : peut-on déduire de l’information sur un individu ? »