http://ift.tt/1iUreiY

« Où s’arrête la pratique naturelle des accords de peering et où commence l’extorsion d’un péage portant atteinte à la neutralité du net ? Aux Etats-Unis, le géant de la vidéo à la demande Netflix a dû prendre la décision de payer le câblo-opérateur Comcast pour assurer une connectivité normale avec les abonnés du FAI — un accord du même type que celui que Free a tenté d’arracher à Google pour YouTube. Les termes du contrat sont restés secrets, mais les effets semblent extrêmement bénéfiques pour la plateforme vidéo. »