La Ville de Paris poursuit son engagement en faveur de l’ouverture des données publique, mais les reproductions fidèles d’oeuvres du domaine public restent interdites de réutilisation et vendues par la Parisienne de Photographie, ce qui provoque des protestations de la part des professionnels de l’art.

http://www.archimag.com/vie-numerique/2014/04/30/open-data-photographies-oeuvres-art-oubliees-engagement-mairie-paris