http://ift.tt/1qNj40Z

« Quoiqu’il en soit, les deux sénateurs ne sont pas convaincus par la politique d’opendata. « On ne sait pas trop pourquoi le gouvernement a engagé le processus », entre bénéfices pour la démocratie et l’économie, a indiqué Gaëtan Gorce, évoquant l’absence de stratégie, malgré pourtant la feuille de route, publique, du gouvernement. En parallèle, une mission commune d’information du Sénat se penche sur l’ouverture des données publiques, avec des a priori plus favorables puisque sa rapporteuse, Corinne Bouchoux (EELV, Maine-et-Loire), siège à la Cada. Interrogé sur les suites législatives, Gaëtan Gorce a répondu qu’elles dépendraient des conclusions de cette MCI, attendues au mois de juin. »