https://t.co/hsgzP9fzG8

« « Ce rapport illustre l’aberration qu’il y a à prétendre réprimer fortement la fourniture de moyens de partage de fichiers sans but de profit entre individus sans avoir en parallèle reconnu le périmètre légitime de ce partage. Une fois de plus, on va dresser massivement une conjonction de groupes d’intérêts, d’intermédiaires et d’administrations mises à leur service contre les citoyens qui font vivre chaque jour la culture » déclare Lionel Maurel, co-fondateur de l’association La Quadrature du Net. »