http://ift.tt/1jimB0z

ou comment imposer une vision marchande des données « Et alors ? Alors il faut savoir que vous n’aurez rien sans rien, normal : pour savoir ce que valent vos données et savoir à quel point on les exploite, il va aussi falloir les transmettre à l’application. Bien sûr, l’éditeur promet de ne rien partager de votre historique de navigateur ni de ses cookies, si vous faites l’expérience sur votre PC de bureau. C’est vous qui voyez. »