http://ift.tt/1n0rpKx

« Mais alors se pose une question angoissante qui n’a plus vraiment de réponse toute faite : qu’est-ce que le travail ? La notion même de travail est-elle encore nécessaire ? N’est-elle d’ailleurs pas en train de disparaître pour être remplacée par la notion « d’activité » ? On observe en effet de plus en plus de personnes devenir indépendantes et mêler joyeusement activités rémunérées ponctuellement, activités bénévoles voire, comme ce blog, activités qui sont dans la zone grise entre les deux. Quand on sait que le mot « travail » signifiait à l’origine « tourment » ou « souffrance » et qu’il provient d’un mot latin désignant un engin de torture, quand on observe que seulement 13% des travailleurs de la planète apprécient leur travail, ne peut-on pas se réjouir que la société se débarrasse du travail ? »