http://ift.tt/1yHS2wG

Faire de la démocratie participative un outil d’inclusion civique ne signifie pas mettre au ban les corps constitués. Elle gagnerait à s’appuyer davantage sur les collectifs pour toucher ceux qu’elle ne parvient pas à mobiliser. Cela redonnerait du sens au tirage au sort, qui redoublerait les efforts d’inclusion des collectifs locaux.