http://ift.tt/1iT3zir

« Mais rares sont les solutions qui sont convaincantes, et ce pour une raison simple : utiliser un chiffrement asymétrique dans un navigateur, via un outil développé par un tiers, demande de faire confiance à ce dernier (revient alors la question du code libre et audité) mais aussi au navigateur et à sa sécurité. C’est en effet lui qui va stocker ou accéder à la clef privée à un moment ou à un autre. Autant dire que c’est un peu comme accepter de laisser vos clefs à une société qui vous permettra ensuite d’accéder à votre appartement. »