http://ift.tt/SMKpnH

« Et puis la troisième chose : dans les débats sont apparues naturellement des idées qui consistent à dire que les réseaux numériques permettent de conquérir de nouveaux droits, de nouvelles libertés. Il faut que cette réflexion collective, qui est déjà présente dans la société depuis 10-15 ans au moins, conduise à un sursaut. Ce sursaut devra être parlementaire aussi, pour passer des idées aux actes, à l’élaboration de textes de loi qui puissent à un moment donné consacrer ces libertés dans la loi. »