http://ift.tt/1mptIpG

Depuis vendredi, il est possible de visionner le documentaire dédié à Aaron Swartz, intitulé The Internet’s Own Boy (« le rejeton du net »). Disponible sur quelques plateformes de vidéos à la demande, le film est pour l’instant limité aux internautes se connectant depuis les États-Unis ou le Canada. Cette restriction géographique doit toutefois disparaître bientôt, sur les responsables du projet. En attendant le déblocage, il est toutefois envisageable de voir ce documentaire ailleurs. Et encore une fois, les réseaux peer-to-peer apportent une solution bien commode, puisque le film est par exemple référencé sur le site de liens The Pirate Bay, en toute légalité.