http://ift.tt/1uWHRjk

Dans un entretien accordé à nos confrères de Gamespot, Chris Early, le vice-président de l’édition numérique d’Ubisoft, explique que les DRM ne sont pas nécessairement la meilleure solution : « Je ne veux pas nous voir dans une position où nous punissons un joueur payant parce qu’un pirate pourrait en profiter. Tout finit par être piraté, ce n’est qu’une question de temps et d’efforts. Pour nous, la question devient alors « que peut-on créer comme services et avantages, et quel niveau de qualité pour le jeu doit-on atteindre pour que les gens payent pour cela ? » », explique-t-il. La seule parade viable consisterait donc à proposer des services en ligne suffisamment intéressants pour que les joueurs soient tentés de payer le jeu complet pour y accéder. Cela peut aller du simple mode multijoueur aux applications compagnon sur mobiles, qui nécessitent de se connecter à la plateforme de l’éditeur. Qu’on se le dise, l’avenir du jeu sur PC passe donc par ce genre d’artifices.