http://ift.tt/1maIMwd

De nouveaux documents émanant d’Edward Snowden montrent pour la première fois comment sont gérées par la NSA les données appartenant aux internautes, citoyens américains y compris. L’agence américaine semble se reposer sur une compréhension volontiers élastique du terme « étranger » quand il s’agit de collecter les données en masse.