http://ift.tt/1nSngJY

En auditant les technologies de filtrage ou d’empreinte, la Hadopi ne veut plus flirter avec les acteurs du deep packet inspection, comme dans le passé. Elle veut au contraire trouver la voie pour injecter une obligation de notice and stay down en matière de responsabilité des intermédiaires techniques. Explication : dans ce cas, un ayant droit notifie une plateforme et celle-ci a l’obligation de retirer un contenu tout en interdisant et donc filtrant les remises en ligne.