http://romainelubrique.org/domaine-public-isabelle-attard

​""En France, quand on évoque ce sujet, on rencontre généralement la
réticence des conservateurs. « Cette œuvre du domaine public est
conservée dans mes archives, sur mes microfilms, dans mes compactus.
En conséquence de quoi elle m’appartient, hors de question de la
mettre en libre accès parce qu’on ne sait pas finalement ce que les
gens vont en faire. »"​