http://www.bodyspacesociety.eu/2014/10/14/una-magna-carta-italienne-et-bientot-europeenne-pour-internet/

A suivre, avec beaucoup d’intérêt parce que c’est prometteur et encore incomplet. Justement, cette déclaration n’est que le kickoff d’un projet plus ambitieux. Dans les prochains jours, les membres des parlements de 27 États membres de l’UE vont se pencher sur ce draft pour le développer. Une consultation publique, proche de celle déjà lancée en France par le Conseil National du Numérique, va être ouverte le 27 octobre et restera en place pendant quatre mois.