SavoirsCom1 appelle à relancer la BiblioDebout, demain à 18 heures sur la Place de la République (44 mars ou 13 avril, selon l’ancien calendrier ;-). Nous jugeons essentiel d’apporter notre contribution par ce biais à la poursuite de l’occupation pacifique de la Place, en plaçant la culture et les communs au coeur du mouvement.

Les conditions imposées par les forces de police ont néanmoins changé depuis lundi et nous empêchent de réinstaller la BiblioDebout comme nous l’avons fait le week-end dernier. Il n’est presque plus possible en effet d’amener du matériel, comme des palettes ou des tentes sur la Place, les policiers confisquant les objets lors de leur acheminement.

Démantèlement de l’emplacement de la première BiblioDebout par les employés municipaux, mais les ouvrages ont pu être mis à l’abri. 

Nous sommes donc contraints de modifier notre façon de procéder, mais de ces contraintes peuvent naître de nouvelles opportunités de bâtir cette bibliothèque comme un Commun. Nous disposons encore d’un stock d’environ 200 livres, mais ils seront trop difficiles à acheminer et à installer sur la place demain. Nous proposons donc de changer l’approche et de bâtir cette fois la BiblioDebout en pair-à-pair, sur un mode décentralisé.

Que chacun apporte seulement sur la place les livres qu’il peut porter dans un sac, et du matériel léger comme des cartons ou des bacs. Les policiers ne pourront pas empêcher des citoyens pacifiques d’amener des livres sur un espace public, sauf à se livrer à un acte arbitraire incompréhensible ! Nous proposons ensuite d’occuper simplement un des grands bancs de la place, comme nous l’avons fait samedi dernier au début de la BiblioDebout.

                                                La BiblioDebout est née sur un banc et elle survivra sur un banc ! 😉

En centralisant le stockage et l’acheminement des livres et du matériel, comme nous l’avons fait ce week-end, nous avons cru gagner en efficacité, mais nous nous sommes rendus plus vulnérables aux changements de conditions. Comme l’a montré Internet, l’architecture décentralisée en Peer-To-Peer est toujours la plus résiliente. Stocker et acheminer les livres individuellement nous donnera la capacité de nous adapter à ces restrictions.

Apportez vos livres sur la place mercredi à partir de 18 heures ! La BiblioDebout ne pourra renaître que grâce à vous ! Le principe sera toujours le même : cette bibliothèque sera constituée comme un Commun, appartenant à tous et à personne. Prenez des livres et donnez des livres en retour, pour que cette ressource partagée persiste et demeure utile à tous, en reposant sur le don et le partage.

N’ayant plus la capacité de gérer de grands volumes d’ouvrages, nous vous demandons de privilégier des livres qui font sens dans le contexte du mouvement #NuitDebout. Ceux qui ont changé votre vision des choses et vous ont conduit à venir sur la Place aujourd’hui ; ceux qui peuvent alimenter les débats et les discussions qui animent l’Assemblée et les commissions ; ceux qui portent en eux les pistes auxquelles le mouvement pourra donner corps par son action.

Une banderolle sur les Communs sur la Place (mais pas installée par SavoirsCom1 😉

Un consensus s’est dégagé parmi nous pour distinguer parmi les livres qui nous seront donnés un ensemble d’ouvrages que nous réserverons à la consultation sur place et que nous conserverons dans la BiblioDebout, afin qu’ils restent disponibles. Idéalement, nous souhaiterions demander aux différentes commissions thématiques de la Nuit Debout de nous indiquer quels ouvrages comptent le plus à leurs yeux pour essayer de constituer collectivement cette Debouthèque idéale.

Un autre collectif souhaite organiser demain une Copiothèque, basée sur la copie de textes essentiels, et nous nous associerons à leur action. Vous pouvez aussi contribuer en venant lire à haute voix des textes ou proposer des débats autour d’ouvrages. Nous avons besoin que les textes vivent sur la Place !

Nous sommes à un tournant où le pouvoir cherche à épuiser le mouvement pour ne pas avoir à le réprimer. A nous de réinventer la BiblioDebout pour qu’elle puisse continuer à exister ! A nous de penser hors du cadre pour que se poursuive la Nuit Debout !

PS : si vous souhaitez participer à la coordination de la BiblioDebout, envoyez un message vide à cette adresse : bibliodebout-subscribe@communs-numeriques.org